Le programme détaillé

La création d’un jardin potager agroécologique permet aux familles d’accéder à l’autonomie alimentaire durable. Une fois mis en place, la famille accède à une alimentation totalement gratuite en quantité suffisante et de bonne qualité. Il faut préciser qu’une nourriture riche en fruits et légumes garantit la vitalité nécessaire pour affronter les difficultés de la vie, relever ses défis et résister naturellement à la maladie. Enfin, la suffisance et surtout l’abondance alimentaire année après année renforce le sentiment de sécurité et l’autodétermination.

Le programme MAYELE YA MOTEMA apporte l’appui technique pour créer un jardin potager de 700 m² pour nourrir 10 à 15 personnes avec des fruits, légumes et condiments variés selon des pratiques agroécologiques. Il inclut un inventaire préalable du terrain familial pour apporter ce qui manque. Le contenu du programme mois par mois et les conditions sont clairement précisés dans un mandat d’accompagnement. Ce mandat est le contrat entre la personne qui investit pour sa famille au village et la coordinatrice du programme qui va l’exécuter pour son compte.

La formation

Le programme MAYELA YA MOTEMA comprend l’achat, la préparation et l’expédition d’un téléphone portable équipé d’une carte SD et d’une carte SIM prépayée ainsi qu’une alimentation photovoltaïque. L’équipement téléphonique remis au responsable technique de la famille lui permettra de suivre une formation à distance lui permettant de créer le jardin potager agroécologique.

La formation est composée de 18 modules dispensés sur 9 mois à partir de la réception du téléphone à raison de 3 modules par mois d’une durée de 30 minutes chacun. La formation comprendra 9 heures de cours et un minimum de 3 heures de support téléphonique. Le contenu de la formation sera autant que possible traduit dans les langues locales. Il est prévu la possibilité de réécouter les enregistrements, de poser des questions et de répondre à des tests d’évaluation.

La formation comprend une première partie générale avec trois premiers modules sur l’alimentation et la santé, la terre et la biologie et les principes de l’agroécologie, trois autres modules sur la préparation de la terre, la préparation des semis et la préparation de l’engrais naturel (compost) et les trois derniers modules sur l’entretien du jardin, la récolte des graines et la lutte biologique. La formation comprend une seconde partie détaillée sur chacune des semences ou pousses qui seront expédiées à la famille avec une présentation générale de la plante, ses bienfaits pour la santé, des exemples de mode de consommation et les conseils de cultures spécifiques.

Les semences

Le programme MAYELA YA MOTEMA comprend l’achat, la préparation et l’expédition de semences. Le lot qui sera fourni au responsable de la famille en zone rurale comprendra les semences ou éventuellement les pousses pour la culture des fruits et légumes qui auront identifié lors de l’inventaire préalable. Les semences seront choisies pour leurs qualités nutritives, leur résistance aux maladies et au climat auprès de semenciers ou pépiniéristes conventionnés. Les semences seront reproductibles pour permettre à la famille d’être autonome année après année et de fournir elle même des semences aux jardins voisins. Les semences seront achetées autant que possible localement par solidarité et pour augmenter la quantité des semences fournies.

Il est prévu dans chaque lot des légumes (ex : tomate, concombre, épinard, amarante, gombo, aubergine, …), des légumineuses (ex : haricot, manioc, maïs, …), des arbres fruitiers (ex : mangue, banane, avocat, orange, canne à sucre, papaye, …) et des condiments (ex : oignon, piment, gingembre, …) en fonction de ce que la famille cultive déjà et souhaite.

L’outillage

Le programme MAYELA YA MOTEMA comprend l’achat, la préparation et l’expédition d’outils de jardinage. Le lot qui sera fourni au responsable de la famille en zone rurale comprendra des outils conventionnels habituellement utilisés comme la machette mais aussi des outils atypiques de l’agroécologie comme la grelinette. Les outils sont choisi pour leur robustesse afin de durer dans le temps mais aussi pour leur légèreté et maniabilité pour être utilisé par des personnes âgées. Ils seront marqués au laser (possiblement avec le nom de la famille) pour limiter le risque de vol. Certaines parties comme les manches en bois pourront être réalisées localement pour diminuer le prix et le coût de transport.

Le suivi

Le programme MAYELE YA MOTEMA met en ligne l’état d’avancement de chaque jardin potager dans un tableau de bord. Ce dernier détaille aussi l’état d’avancement de la formation et du transport de matériel. Le programme prévoit en parallèle l’échange de mails d’information réguliers, le tableau de bord en sera la synthèse pour avoir tout sous les yeux quand on appelle le responsable sur le terrain ou lors des réunions familiales à distance.

En marge du programme, il est prévu lorsque cela sera possible de profiter de la téléphonie et des expéditions pour faciliter la transmission de photographies, de messages audio et vidéo pour enrichir les liens affectifs et culturels entr les membres des familles.

%d blogueurs aiment cette page :